Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 15:15

Samedi 17 mars, salle des OPS, à Fontenay (rue de la République)

à partir de 13h30

 

L’ailleurs existe déjà, il est ici : l’utopie existe bien, il suffit de regarder… Nous voulons mettre en valeur les expériences locales, susciter le débat, exciter les curiosités citoyennes… Dans le domaine de l’agriculture, dans le champ de la production, dans celui de la culture, au-delà des modèles dominants, des citoyens, des salariés inventent, créent, interrogent le réel… Sur le Sud-Vendée, comme ailleurs, on cherche à vivre autrement, à consommer autrement… L’après-midi citoyenne est conçue sous la forme d’ateliers, où des récits d’expériences précéderont des débats avec le public.

 PROGRAMME

- 13H30 ACCUEIL

- 14 h : L’aéroport de Notre-Dame des LANDES : des luttes, une autre façon de voir le monde…

14h30 à 16h 15 : 2 ateliers-

Atelier 1 : l’agriculture autrement– Présence de Benoît BITEAU, vice-président du Conseil Régional de Charente-Poitou, d’André Aubineau, de l’association Vivace, de JACKY Berland, de l’association, de Pierre Cotron.

Atelier 2 :Travailler autrement- une expérience communale à Montreuil, la Nef (banque coopérative), Agapes (AMAP),  L’association REPAS,  la FRESNAIE,…

-  16h15 à 16h 45 : Pause (animation  ATTAC : la roue de la dette).

-  16h45 à 18 heures : atelier culture

Seront présents des membres de la galerie d’art 39, L’association KINOZOOM, la compagnie de la Licorne, la CIE du noyau (sous réserve), l’association Octopus,…

-  A partir de 18 heures : Lecture publique de  CROQUIS DEMOLITION de la poète PATRICIA COTTRON-DAUBIGNE (texte sur la fermeture de SKF).  Puis,  apéro offert par le CRS.

REPAS SUR PLACE. AMENER SON PIQUE-NIQUE.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crsfontenaylecomte.over-blog.com
  • : Le Collectif de Résistance Sociale de Fontenay-le-Comte (ville du Sud Vendée) est né du mouvement social de mai 2003. D'abord comité de grève, issu des A.G de grévistes du public, il s'est élargi en direction du secteur privé, puis de manière générale à tous les citoyens engagés dans une démarche de progrès social et politique. A la fin du mouvement de mai 2003, il prend le nom de Collectif de Résistance Sociale, car nous sommes en Résistance contre le néo-libéralisme !
  • Contact

Recherche