Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 21:52

(AFP) – Il y a 35 minutes

PARIS — L'ex-candidate (PS) à l'Elysée Ségolène Royal a appelé mardi sur TF1 les jeunes à "descendre dans la rue mais de façon très pacifique", dans le cadre de la mobilisation contre la réforme des retraites.

"Les jeunes sont assez grands pour savoir ce qu'ils doivent faire", a déclaré la présidente du conseil régional de Poitou-Charentes, en réponse aux accusations de la droite dénonçant à une "instrumentalisation" des étudiants et lycéens par la gauche.

"A 15 ans, à 16 ans je pense en effet que les jeunes sont responsables et savent pourquoi ils descendent dans la rue. Je leur demande d'ailleurs de descendre dans la rue, mais de façon très pacifique", a-t-elle poursuivi.

"S'ils se mettent aujourd'hui dans les manifestations c'est parce qu'ils ont le sentiment d'être méprisés, comme l'ensemble des Français d'ailleurs", a encore dit Ségolène Royal.

Les lycéens, qui ont bloqué de nombreux établissements mardi, ont rejoint de manière spectaculaire la contestation contre la réforme des retraites pour la première fois depuis le début des journées d'action.

"Les jeunes, très nombreux, ont donné un nouvel avertissement au gouvernement", a observé la présidente de Poitou-Charentes.

"Vous les appelez à redescendre dans la rue dès demain, dès jeudi, dès samedi?", a insisté la journaliste qui l'interrogeait. "J'ai dit que s'ils redescendaient dans la rue, il fallait qu'ils le fassent très calmement parce que le pouvoir va exploiter le moindre incident pour décrédibiliser ce mouvement", a-t-elle tempéré.

Interrogée sur un risque d'affrontement pointé par Martine Aubry, elle a ajouté que "c'est le pouvoir qui est affronté au peuple français. Est-ce que l'on peut raisonnablement conduire une réforme comme celle-ci contre les Français ? Non".

"Ces réformes doivent être faites avec les Français", a-t-elle estimé.

Pour elle, "le Premier ministre va bouger et c'est pour cela que la mobilisation continue pacifiquement. Le Premier ministre va suspendre sa réforme, doit suspendre sa réforme, parce que les Français sont entrés en résistance".

"C'est un premier pilier de la Sécurité sociale qui s'effondre si cette réforme passe", a-t-elle encore jugé.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crsfontenaylecomte.over-blog.com
  • : Le Collectif de Résistance Sociale de Fontenay-le-Comte (ville du Sud Vendée) est né du mouvement social de mai 2003. D'abord comité de grève, issu des A.G de grévistes du public, il s'est élargi en direction du secteur privé, puis de manière générale à tous les citoyens engagés dans une démarche de progrès social et politique. A la fin du mouvement de mai 2003, il prend le nom de Collectif de Résistance Sociale, car nous sommes en Résistance contre le néo-libéralisme !
  • Contact

Recherche