Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 21:32

 

A TOUS LES SALARIES DU PUBLIC ET DU PRIVE, AUX PRIVES D’EMPLOI, AUX RETRAITES, AUX LYCEENS ET ETUDIANTS PRESENTS ET A VENIR

 

 

Les organisations syndicales CGT, Force Ouvrière, Solidaires, FSU et UNSA territoriale, avec le soutien du CRS, des lycéens et étudiants n'ont cessé d'affirmer que cette réforme n'était ni amendable, ni négociable. Soutenue par la pétition, signée par plus de 1100 salariés, l'intersyndicale s'est adressée aux directions nationales et départementales des syndicats pour qu'elles appellent à la grève nationale interprofessionnelle jusqu' au retrait du projet de loi.

 

Depuis le 7 septembre, l'intersyndicale de Fontenay-le-Comte fonctionne sur l'exigence du retrait du projet de loi gouvernemental sur les retraites.

 

Le gouvernement a utilisé partout en France la répression, avec l'intervention brutale des forces de l'ordre, remettant en cause le droit de grève. Le président de la République a obtenu un vote, à l'Assemblée et au Sénat, conforme à ses exigences et à celles du MEDEF, mais contre la volonté de l'immense majorité de la population.

Malgré le rôle démobilisateur joué par les médias en France et en particulier par le quotidien Ouest-France en Vendée, la manifestation du 28 octobre a rassemblé plus de 1500 personnes à Fontenay-le-Comte et aujourd'hui nous sommes encore 1000 personnes dans la rue.

L'intersyndicale a pris ses responsabilités en assurant la protection  des lycéens quand ils ont rejoint le mouvement et sa position n'a pas varié: il n'y a rien à négocier, la loi ne doit pas être promulguée.

 

Notre  combat n'est pas terminé. A Fontenay-le-Comte,  la CGT, Force Ouvrière, Solidaires, la FSU, et l'UNSA territoriale continuent à maintenir  l'unité, pour obtenir l'abandon de cette réforme qui n'a pas d'autre but que de faire payer aux salariés la crise du capitalisme boursier.

L'intersyndicale de Fontenay tient bon sur cette position.

 

 

Il est plus que probable que cette loi va être promulguée ces prochains jours. Aujourd’hui nous réaffirmons clairement que nous restons déterminés et exigerons l’abrogation de cette loi.

 

Le seul moyen de faire reculer ce gouvernement,  et c’est de la responsabilité des directions nationales et départementales des organisations syndicales, est d’appeler, tout de suite,  dans l’unité, à la grève interprofessionnelle jusqu’à l’abrogation de la loi.

 

Pour qu’aujourd’hui et demain, nous ayons, salariés, les moyens de nous faire entendre, nous vous appelons à vous syndiquer, à rejoindre les syndicats qui se sont clairement exprimés et engagés dans la grève interprofessionnelle jusqu'au retrait.

 

VIVE LES SALARIES EN LUTTE

VIVE LES LYCEENS ET ETUDIANTS EN LUTTE

CONTINUONS LE COMBAT

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crsfontenaylecomte.over-blog.com
  • : Le Collectif de Résistance Sociale de Fontenay-le-Comte (ville du Sud Vendée) est né du mouvement social de mai 2003. D'abord comité de grève, issu des A.G de grévistes du public, il s'est élargi en direction du secteur privé, puis de manière générale à tous les citoyens engagés dans une démarche de progrès social et politique. A la fin du mouvement de mai 2003, il prend le nom de Collectif de Résistance Sociale, car nous sommes en Résistance contre le néo-libéralisme !
  • Contact

Recherche