Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 21:44

CGT, FSU, SOLIDAIRES, UNSA TERRITORIAL, FO, CFTC, les représentants des lycéens et des étudiants.

Appel soutenu par le CRS de Fontenay                     

 Jeudi 21 octobre, plus déterminés encore, plus nombreux encore !

L’intersyndicale, les représentants des lycéens et des étudiants appellent l’ensemble des salariés du public et du privé, les étudiants et lycéens, à se réunir en Assemblées Générales sur le lieu de travail pour décider de la poursuite de l’action, et de la reconduction de la grève. A Fontenay-le-Comte, avec près de 4000 manifestants, à chaque grève et manifestation, les salariés et les jeunes réaffirment :

« Le projet de loi gouvernemental sur les retraites n’est ni

amendable ni négociable ! Une nécessité s’impose à tous : il faut

en exiger le retrait. »

La réponse du Président de la République a été : « Je vous ai écoutés, mais le gouvernement ne changera pas de cap !». Ce gouvernement n’hésite pas à utiliser les forces de l’ordre contre les grévistes, les dépôts de carburants et également contre nos enfants, lycéens ou étudiants. Plusieurs lycéens ont été gravement blessés : ce gouvernement en porte l’entière responsabilité !

Des millions de salariés ne l’acceptent pas.

Avec les unions locales et les syndicats ci-dessus nommés, unis pour la défense de nos régimes de retraite des salariés de toutes corporations, secteur privé ou secteur public, nous prenons nos responsabilités et appelons l’ensemble des salariés et des jeunes à se réunir sur le lieu de travail  en Assemblées Générales, et à participer massivement à un

Rassemblement

jeudi 21 octobre, à 10 heures,

Place Viète

Des actions ciblées auront alors lieu !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crsfontenaylecomte.over-blog.com
  • : Le Collectif de Résistance Sociale de Fontenay-le-Comte (ville du Sud Vendée) est né du mouvement social de mai 2003. D'abord comité de grève, issu des A.G de grévistes du public, il s'est élargi en direction du secteur privé, puis de manière générale à tous les citoyens engagés dans une démarche de progrès social et politique. A la fin du mouvement de mai 2003, il prend le nom de Collectif de Résistance Sociale, car nous sommes en Résistance contre le néo-libéralisme !
  • Contact

Recherche