Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 22:34

 

        La contribution des agriculteurs militants de Notre Dame des Landes était tout entière sous-tendue par leur conviction anarchiste au sens premier 1er  du mot*. Si cette conviction avait été revendiquée d'entrée de jeu la cohérence de leurs propos en eut été plus évidente. Mais certains de ces militants refusent même « l'étiquette » anarchiste venue de « l'extérieur »...

 

        Leur démarche s'inscrit dans la lutte qui se mène avec d'autres à ND des Landes , lutte devenue pour eux un cas d'école.

        Les voilà donc occupants illégaux et mettant en valeur des terres qu'il faut sauver de la destruction en même temps que la liberté des paysans. On devine que leur agriculture est vivrière et largement d'autoconsommation les surplus faisant l'objet d'échanges de proximité et d'écoulement sur les marchés ou par les réseaux. Ils déclarent être agriculteurs biologiques et on peut les croire sur parole. Logiquement ils refusent les cahiers des charges et les contrôles afférents .

 

        Une partie des participants n'a pu les suivre quand ils ont soutenu que les cahiers des charges français et européens permettaient l'usage des pesticides ; d'où des échanges un peu vifs que les modérateurs n'ont pu contrôler. C'est une contre-vérité manifeste et chacun sait qu'on ne peut débattre sur des affirmations fausses, d'autant plus , qu'implicitement, elles mettaient en cause l'honnêteté de leurs contradicteurs c'est-à-dire leur volonté de fournir de la nourriture saine à leurs concitoyens. Ceux-ci, en lutte depuis des années pour faire progresser le système alimentaire biologique, considèrent que le cahier des charges et ses contrôles sont des alliés indispensables et que ceux qui les refusent scient la branche sur laquelle ils sont assis.

       

        Un de ces contradicteurs pense qu'il faudra une grande volonté politique pour faire progresser les systèmes alimentaires durables intégrant une forte composante environnementale. Les agriculteurs de ND des Landes préfèrent la méthode de la « tache d'huile » chère au général Galliéni ou beaucoup mieux la méthode de la « masse critique » chère à notre Ragondin Furieux (grosso modo il faut développer partout des systèmes alternatifs qui peu à peu vont « miter »le système en place au point de le faire s'écrouler). L'utopie est donc à l’œuvre du côté de ND des Landes et nous savons combien elle est nécessaire en ce bas monde.

       

        Il y a des intégristes du productivisme agricole à outrance. Il y a un intégrisme de l'agriculture biologique où les vérités sont aussi nombreuses que  les individus. Pierrot Cotron nous a mis  en garde contre tous les intégrismes en une formule : « l'agriculture existe depuis dix mille ans, nous n'allons pas tout réinventer ».

       

         *refus de tout pouvoir et d'en exercer un quelconque, tout un projet de société...

                                                       

                                      JM Holiet, participant du CRS de Fontenay-le-Comte

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crsfontenaylecomte.over-blog.com
  • : Le Collectif de Résistance Sociale de Fontenay-le-Comte (ville du Sud Vendée) est né du mouvement social de mai 2003. D'abord comité de grève, issu des A.G de grévistes du public, il s'est élargi en direction du secteur privé, puis de manière générale à tous les citoyens engagés dans une démarche de progrès social et politique. A la fin du mouvement de mai 2003, il prend le nom de Collectif de Résistance Sociale, car nous sommes en Résistance contre le néo-libéralisme !
  • Contact

Recherche