Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 18:56

Après plusieurs journées de grèves et manifestations, par des millions de salariés, lycéens et étudiants, après les reconductions de grève dans plusieurs secteurs de l’économie, le Président de la République utilise aujourd’hui la répression avec l’intervention des forces de l’ordre,  pour imposer son projet de réforme des retraites à toute la population, remettant ainsi en cause le droit de grève.

                A Fontenay-le-Comte, avec plus de 4000 salariés de toutes catégories, lycéens et étudiants en grève et en manifestation, nous réaffirmons :

« Le projet de loi gouvernemental sur les retraites n’est ni

amendable ni négociable ! Une nécessité s’impose à tous : il faut

en exiger le retrait. »

                Afin de porter un coup d’arrêt à la répression, pour le retrait du projet de réforme des retraites, les directions nationales de toutes les organisations syndicales se doivent d’appeler à la grève nationale interprofessionnelle jusqu’au retrait de cette réforme.

                L’intersyndicale de Fontenay-le-Comte, avec les organisations syndicales ci-dessus, appelle de nouveau l’ensemble des salariés et de la jeunesse à se réunir en assemblée générale pour décider, par le plus grand nombre, de la continuité de l’action par la grève reconductible, quand cela est possible.

L’intersyndicale appelle à la grève et à la manifestation

Jeudi  28 octobre 2010

Départ Place de Verdun à 17 h

Barbecue à 19h

20h  Projection d’un film et débat / CONFERENCE DE G.FILOCHE,

 La retraite, les enjeux de la lutte

 -  salle des OPS

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crsfontenaylecomte.over-blog.com
  • : Le Collectif de Résistance Sociale de Fontenay-le-Comte (ville du Sud Vendée) est né du mouvement social de mai 2003. D'abord comité de grève, issu des A.G de grévistes du public, il s'est élargi en direction du secteur privé, puis de manière générale à tous les citoyens engagés dans une démarche de progrès social et politique. A la fin du mouvement de mai 2003, il prend le nom de Collectif de Résistance Sociale, car nous sommes en Résistance contre le néo-libéralisme !
  • Contact

Recherche